Rapport financier
2018

Issy-les-Moulineaux

157,8

millions €

Budget total de la Ville
d'Issy-les-Moulineaux

Dépenses de fonctionnement :

138 M€

Dépenses d'investissement :

19,8 M€

Le saviez-vous ?

La Ville d’Issy-les-Moulineaux a été la première ville française à adopter un budget participatif : c’était il y a 17 ans, en 2002, dans le cadre d’un programme de la Commission européenne, appelé « Urb-Al », sur les pratiques de démocratie locale entre l’Europe et l’Amérique latine.

Le Maire, André Santini, avait souhaité importer une pratique couramment utilisée dans les villes brésiliennes comme Porto-Alegre. Jusqu’alors géré par les Conseils de quartier (4 sur la ville), le budget participatif s’ouvre en 2019 à l’ensemble des habitants et salariés de la commune via une plateforme dédiée.

Sur un territoire qui compte 70 000 habitants… et autant de salariés ( !), la commune a souhaité ouvrir la plateforme au plus grand nombre. La participation est possible à partir de 11 ans, l’âge minimum pour participer au Conseil Communal des Jeunes.

Dont un budget participatif de
200 000 €
en 2018
pour différentes réalisations des conseils de quartiers.

Recettes

Investissement

25,1

Millions d'euros

Dont :

17,2 M€ d'éxcédent de fonctionnement

1,5 M€ de taxes d'urbanisme

1,3 M€ de subventions

Ces recettes, dégagées en fonctionnement lors d’exercices précédents, ont été capitalisées en investissement par la Municipalité afin de financer les dépenses d’équipement de la Ville.

Fonctionnement

158,4

Millions d'euros

Dont :

69,8 M€ d'impôts et taxes

59,3 M€ de fiscalité de la MGP

9,9 M€ de dotations et participations

Grâce au dynamisme économique, les montants des reversements sont très importants, ce qui a permis de limiter la pression fiscale sur les ménages.

LES CHIFFRES CLES

Les chiffres clés

Issy-les-Moulineaux est l’une des villes les moins imposées et les moins endettées de France. Malgré le désengagement de l’État de plus en plus visible, matérialisé par une diminution drastique des concours financiers en faveur de la Ville, la Ville continue à offrir des prestations de qualité tout en maintenant un endettement minimal par habitant grâce notamment à une gestion financière performante.

Cette année encore des économies significatives ont été réalisées par les services municipaux grâce à une profonde réflexion de rationalisation des coûts permettant ainsi une diminution des dépenses de fonctionnement alors même que les villes subissent au même titre que les ménages l’effet de l’inflation.

Ces efforts ont permis de maintenir l’équilibre budgétaire nécessaire pour faire face aux contraintes croissantes imposées par l’État tout en maintenant la stabilité des taux d’imposition. Issy-les-Moulineaux conserve une offre de services riche et qualitative pour sa population, anticipant ainsi le futur.

Une dotation globale de
fonctionnement en forte baisse...



Principale dotation versée par l’État aux collectivités locales pour les missions nationales de service public qu’elles réalisent. À Issy, la DGF est passée de 10,3 millions d’euros en 2013 à 2,5 millions d’euros en 2018.

...et une contribution aux fonds
de péréquation en forte hausse



Système de transfert de ressources entre les communes jugées « riches » et celles jugées « pauvres » avec pour objectif de réduire les différences de richesses entre les territoires.
picto-family

69 231 habitants

chiffres INSEE

Issy en plein boom démographique

Signe d’une forte attractivité, la population isséenne est passée de 60 927 en 2008 à 69 231 en 2018.

55,12 €

de dette par habitant fin 2018

Un endettement quasi inexistant

La Ville a réussi à maintenir sa dette 55 €/habitant en 2018, soit un ratio largement inférieur à celui observé dans les communes de même strate où il atteint… 1 260 €/habitant !

Des taux d’impositions bien inférieurs
à la moyenne nationale

Taxe d'habitation

Taxe foncière

Ce rapport est alimenté par les données ouvertes du
compte administratif 2018 disponibles sur data.issy.com !

Accéder aux données

Rapport financier des années